Un nouveau plan d’investissement dans les compétences

Publié le 08/10/2021
Un nouveau plan d’investissement dans les compétences

Le Premier ministre Jean Castex et la ministre du Travail Élisabeth Borne ont annoncé le 27 septembre un nouveau plan d’investissement dans les compétences. Le but : répondre aux difficultés de recrutement qui ralentissent la reprise et participer ainsi au remboursement de la dette publique. 900 millions d’euros seront mobilisés et financé par redéploiement en 2021 au titre de ce plan et une enveloppe de 500 millions d’euros viendra s’ajouter en 2022 grâce à un amendement au PLFSS. Ce plan entend « booster la formation des salariés des PME », a expliqué le Premier ministre.  Il est prévu de « rendre à nouveau éligibles les entreprises de 50 à 300 salariés aux fonds de mutualisation de la formation », qui ne bénéficiaient plus de financements mutualisés par les OPCO pour former leurs salariés depuis la loi « Avenir professionnel » de 2018. Deux mesures du plan peuvent concerner les entreprises libérales :

  • 600 M€ consacrés à la formation courte et à la formation longue des salariés, principalement par le recours au FNE-formation. Le Gouvernement a précisé que cette mesure s’appliquerait sans condition de taille de l’entreprise.
  • 240 M€ de prime à l’embauche en contrat de professionnalisation pour les demandeurs d’emploi de longue durée de plus de 30 ans (8 000 €, jusqu’à fin 2022).

 

Pour en savoir plus : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/presse/dossiers-de-presse/article/dossier-de-presse-plan-de-reduction-des-tensions-de-recrutement