Élections professionnelles dans les URPS : les syndicats de l’UNAPL confortés

Publié le 13/04/2021

 

Les urnes ont rendu leur verdict. Entre le 31 mars et le 7 avril, six professions libérales de santé (médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et orthophonistes) ont voté de manière électronique pour leurs représentants dans les Unions régionales (URPS). Les URPS contribuent à l’organisation de l’offre de soins dans les territoires en partenariat avec les ARS, et les résultats obtenus par les syndicats à ces élections participent des critères de leur représentativité pour négocier avec l’Assurance-maladie.

Malgré une participation historiquement basse dans quasi toutes les professions par rapport aux dernières élections de 2015, liée à la mobilisation des professionnels de santé sur le front de la lutte contre la pandémie de Covid 19, et l’introduction d’un mode de scrutin numérique parfois déroutant, ce cru 2021 a conforté les organisation-membres de l’UNAPL dans leur place de premier plan au sein du paysage syndical en santé.

Chez les médecins, la CSMF conserve sa place de leader tous collèges confondus (généralistes et spécialistes) avec 25,2 % des sièges. Le SML récolte pour sa part 9,4 % des sièges. La FSPF conserve sa place de première organisation représentative des pharmaciens d’officine avec 58,96%. Les infirmiers de la FNI confortent également leur place de leader en sortant vainqueur du scrutin (42,4%). Chez les chirurgiens-dentistes, les CDF enregistrent une progression significative en nombres de sièges par rapport au dernier mandat : 41,44% contre 37,56 % en 2015. En tête la FFMKR (43,77%) est confortée et le SNMKR conserve sa représentativité. Enfin, peu de suspens chez les orthophonistes (participation 29,95%) puisque la FNO était la seule organisation à se présenter.

L’UNAPL salue la réussite de ses syndicats membres dont la représentativité est renforcée et leur adresse ses chaleureuses félicitations.

Michel Picon, Président de l’UNAPL : « Ces élections professionnelles se sont déroulées dans des conditions très difficiles en raison de la pandémie, ce qui a rejailli sur la participation. Mais les urnes ont parlé et les syndicats membres de l’UNAPL sortent renforcés de ce scrutin. C’est une bonne nouvelle pour les professionnels de santé libéraux et c’est une bonne nouvelle pour l’UNAPL, qui reste avec 67 organisations membres l’organisation la plus représentative des professions libérales. »