ANI : l’UNAPL demande plus de souplesse pour les entreprises libérales

Publié le 27/03/2013

Dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la sécurisation de l’emploi discuté actuellement au Parlement, l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) dépose 2 amendements à la Commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale pour assouplir la taxation des contrats courts et les modalités fixant la durée minimale légale du temps de travail partiel.