Les vétérinaires alertent sur les conditions d’abattage des animaux destinés à la consommation

Publié le 28/06/2019
Les vétérinaires alertent sur les conditions d’abattage des animaux destinés à la consommation

 

Le Syndicat national des vétérinaires d'exercice libéral (SNVEL) alerte, dans une tribune publiée dans le journal Le Monde daté du 20 juin, sur les conditions d’abattage des animaux destinés à la consommation humaine. Il dénonce en particulier l’abattage sans étourdissement.

Des instances vétérinaires en France et en Europe ont pris position en faveur du recours à l’étourdissement qui permet d’éviter des souffrances inutiles et devrait être obligatoire.

Un rapport d’experts, commandé par le ministère de l’Agriculture, préconise un étourdissement immédiat après la jugulation. Cependant, à ce jour, aucune mesure n’a été réellement prise.

En conséquence, le SNVEL et d’autres organismes demandent l’insensibilisation de tous les animaux lors de leur abattage et la traçabilité des viandes grâce à un étiquetage informatif non stigmatisant des viandes issues d’animaux étourdis avant la jugulation.