Exercice coordonné : un projet d’accord soumis aux professions de santé

Publié le 10/05/2019

La négociation sur la restructuration des soins de ville, dans le cadre des Communautés professionnelles de territoire, promise par Emmanuel Macron s’est achevée le 18 avril. Les syndicats de professionnels de santé doivent à présent se prononcer sur le projet d’accord soumis par l’Assurance maladie. Ce projet d’accord vise à définir les différentes missions socles obligatoires que devront assumer les futures CPTS, en contrepartie d’un financement dont le niveau pourra varier selon la taille de la communauté, le nombre de professionnels engagés et le niveau d’atteinte des objectifs fixés par l’Assurance maladie et les agences régionales de santé. Les CPTS doivent permettre non seulement d’améliorer la coordination des prises en charge entre les professionnels de santé libéraux intervenants dans le parcours de soin d’un patient, mais aussi de faciliter la coordination entre les soins de ville et les établissements. En outre, ces structures doivent permettre d’apporter une partie de la réponse à la problématique de la désertification médicale en organisant l’accès au médecin traitant et l’accès aux soins urgents afin d’éviter les recours injustifiés aux urgences hospitalières.