Professions libérales : l’UNAPL sursoit à sa manifestation nationale, et fait du 22 janvier une journée d’action contre les projets destructeurs du Gouvernement

Différents projets de loi comportent des mesures très toxiques et destructrices de l’exercice libéral. Le projet de loi Macron ainsi que ceux de la Santé, de Transition énergétique, de simplification frappent l’ensemble des familles de professions libérales : Santé, Droit, Techniques et Cadre de vie. Les professions libérales sont ouvertes aux réformes, mais pas de cette façon. Elles attendent une véritable concertation et pas un passage en force.

Pour exprimer son opposition à cette politique délétère, et d’autant plus injustifiée que les entreprises libérales sont des vecteurs de croissance et d’emplois pour notre pays, l’UNAPL avait appelé, pour la seconde fois, depuis le 30 septembre, les professionnels libéraux à une manifestation unitaire nationale le 22 janvier à Paris.

Or, les événements tragiques qui ont bouleversé le pays la semaine dernière, et l’expression du grand élan d’unité nationale, dimanche lors de la grande marche à Paris, ont amené l’UNAPL à reconsidérer les moyens de son action et à décider, en accord avec ses organisations membres, de surseoir à manifester le 22 janvier. Les défis vitaux auxquels notre pays est désormais confronté conduisent, naturellement, l’UNAPL à soutenir les efforts d’unité nationale.

Pour autant, surseoir ne signifie pas renoncer. Au contraire, l’UNAPL est plus que jamais déterminée dans son action d’opposition aux projets du Gouvernement qui vont à l’encontre des professions libérales et sont porteurs d’une logique de déclin économique et social. Le 22 janvier sera donc une journée de mobilisation nationale des professions libérales qui prendra la forme d’une conférence de presse des organisations membres de l’UNAPL, aux portes de Bercy (le lieu précis et l’horaire seront précisés ultérieurement). Une délégation de l’UNAPL demandera ensuite à être reçue par le Ministre de l’Économie.

Dans les régions et départements, les UNAPL locales iront en délégation déposer une motion dans les préfectures.

Enfin, ce même jour, les parlementaires et élus locaux de tous bords, recevront une lettre de l’UNAPL leur demandant de s’engager à soutenir les professions libérales qui constituent, avec leurs 2 millions d’emplois non délocalisables, une chance pour notre pays.

Au-delà, l’UNAPL sera hautement vigilante sur le sort des différents textes concernant les professions libérales, à commencer par le projet de loi Macron dont l’examen a débuté à l’Assemblée Nationale. Sans avancées significatives, l’UNAPL n’hésitera pas à durcir le ton, tant les professionnels libéraux sont exaspérés par les méthodes employées par le gouvernement et le fond qui menace de déstabiliser tout un secteur créateur d’emplois et de richesses.

Revenir

Contact presse

Sylvie Fontlupt - 06 72 82 42 18

L’UNAPL en bref

L’Union nationale des professions libérales (UNAPL) est une organisation patronale représentative créée en 1977. Elle fédère 59 organisations syndicales des professions de la Santé, du Droit, du Cadre de vie et technique et est présente dans les régions via les UNAPL régionales, départementales et les Maisons des professions libérales. Les professions libérales représentent 26,9% des entreprises françaises et emploient près de 2 millions de personnes dont un million de salariés.