L’UNAPL salue l’intervention du Chef de l’Etat : des perspectives ont été données

Publié le 15/04/2020

 

Paris, le 14 avril 2020

L’UNAPL a suivi avec attention l’intervention du Président de la République du lundi 13 avril et prend acte du prolongement du confinement jusqu’au 11 mai. L’annonce de cette date permet de donner des perspectives en vue de la reprise progressive des activités.

Sensible aux mots du Président de la République en direction des soignants, dont les professionnels libéraux de santé, et de toutes celles et ceux qui assurent chaque jour les besoins vitaux de nos concitoyens, l’UNAPL souhaite, à son tour, saluer leur engagement et les remercier.

L’UNAPL constate que le Président de la République a pris la mesure de l’ampleur des difficultés économiques et sociales qui résultent de la mise à l’arrêt, ou au ralenti dans le meilleur des cas, de l’activité des professionnels libéraux. Les effets négatifs du confinement vont se prolonger et continuer d’affecter les TPE libérales, dont certaines sont déjà très fragilisées.

C’est pourquoi, l’UNAPL relève avec satisfaction que le chef de l’Etat veut amplifier le soutien aux entreprises et aux indépendants dont les professions libérales. Il a demandé que les banques fassent preuve de plus de diligence pour reporter les prêts en cours et accorder les prêts garantis par l’Etat. Il a également appelé les assureurs à être davantage au rendez-vous pour aider les entreprises à franchir ce moment difficile. De plus, il a demandé au Gouvernement de faire évoluer le fonds de solidarité pour le rendre plus accessible et plus simple. Cet ensemble de mesures est indispensable, et il est crucial qu’il soit plus facilement mobilisable afin de permettre leur versement sans attendre.

Ces dispositions vont dans le bon sens, mais il faut aller plus loin. L’UNAPL demande qu’au-delà du report aujourd’hui prévu, l’annulation des charges fiscales et sociales des entreprises pour les mois de mars, avril et mai soit décidée pour les professions libérales.

L’UNAPL veillera à ce que tous les moyens de soutien dédiés aux indépendants bénéficient aussi, de façon équitable, aux professions libérales.

Avant la fin de la semaine, l’UNAPL réunira ses 67 organisations membres dans le but d’établir un point de la situation de chaque profession.


Michel PICON, Président de l’UNAPL : « Le Président de la République a donné une feuille de route vers le déconfinement. Le soutien de l’État aux TPE libérales et aux indépendants a été réaffirmé. Il est absolument nécessaire pour leur survie et leur permettre d’être présents au rendez-vous du 11 mai. Avec les 67 organisations membres de l’UNAPL, nous dresserons un état des lieux des situations et des besoins, profession par profession, afin d’obtenir un ajustement des aides dont chacun a besoin pour surmonter cette période difficile.. »