Hausse de la CSG et réforme des cotisations sociales : L’UNAPL réclame l’équité pour les professions libérales

Publié le 18/07/2017

 

Le Gouvernement prévoit de remplacer les cotisations salariales maladie et chômage par une augmentation généralisée de la CSG dès 2018. Si l’UNAPL perçoit la finalité de cette réforme destinée à permettre un financement plus universel de la protection sociale, en revanche de nombreuses questions demeurent à ce stade sans réponse. En particulier, cette réforme, si elle fera des gagnants, créera si elle n’est pas accompagnée de mesures correctrices, des perdants et de nombreuses iniquités chez les indépendants. Et malgré les engagements du Gouvernement aucune mesure de compensation n’est en vue à ce stade.

Aussi l’UNAPL interpelle le Gouvernement sur l’absolue nécessité de garantir l’équité pour les indépendants et en particulier les professions libérales qui doivent bénéficier de baisses de charges équivalentes à celles prévues pour les salariés, et cela y compris pour les professions libérales de santé conventionnées avec l’assurance maladie.

L’UNAPL attend une réponse et des mesures concrètes de la part du Gouvernement sur ce sujet qui concerne plus d’un million de professionnels libéraux.