Diesel : l’UNAPL demande l’extension des mesures de compensation de la hausse aux professions libérales

Publié le 13/09/2017

 

Le ministre de l'Économie a annoncé ce lundi 11 septembre que la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) augmenterait de 2,6 centimes par litre de gazole chaque année pendant quatre ans et que des mesures de compensation seraient mises en œuvre pour certaines entreprises notamment de transport et de taxi.

L’UNAPL rappelle que les professionnels libéraux effectuent une partie de leur activité au domicile de leurs clients et patients, impliquant de nombreux déplacements. La hausse de la TICPE pour ceux d’entre eux qui utilisent un véhicule diesel serait une pénalisation de leur activité, et d’autant plus grave qu’une partie d’entre eux, contrainte par des honoraires conventionnés, ne pourront pas répercuter cette hausse sur leurs tarifs.

Dans ce contexte, dès lors que le Gouvernement ouvre la voie à des mesures de compensation, il n’y a pas de motif de les réserver à une partie des entreprises. Aussi, par souci d’équité, l’UNAPL demande au ministre de l’Économie d’appliquer aux professionnels libéraux le même dispositif que celui envisagé pour d’autres activités.